La SABCA et PBEC à Florennes pour l’entretien des F-16

Depuis quelque temps la base aérienne de Florennes reçoit le soutien direct de SABCA, la plus ancienne compagnie aéronautique de Belgique, et de Patria Belgium Engine Center (PBEC) pour la maintenance des chasseurs à réaction F-16 de la Défense. SABCA et PBEC détachent à cet effet une quinzaine de techniciens aéronautiques qualifiés. En octobre 2019, le ministère de la Défense a lancé un projet pilote avec SABCA sur la base aérienne de Beauvechain, dans lequel SABCA emploie des techniciens pour aider le personnel militaire dans les activités de maintenance des hélicoptères A-109. Ce projet est maintenant étendu aux jets F-16 de Florennes et plus tard à Kleine Brogel. Cela donne à la Composante Air la flexibilité nécessaire pour maintenir le F-16 opérationnel en faisant face à deux défis importants dans la gestion du personnel : la transition du F-16 vers le F-35 et le faible recrutement en technicien pour remplacer le personnel nous quittant pour profiter d’une pension bien méritée.

 

Depuis la mise en œuvre du F-16, le Flight Moteur est en charge de l’entretien, de la réparation et des tests des moteurs PW-220E, tandis que le Flight Inspection est, quant à lui, responsable d’exécuter les inspections de phase toutes les 300 heures de vol sur les avions. 28 moteurs sont actuellement gérés par le Flight Moteurs pour les 22 avions que compte la base de Florennes et qui passent à tour de rôle en inspection de phase au Flight Inspection.

 

Afin de supporter ces deux Flights dans la réalisation de ces deux défis, deux accords ont été mis en place avec les firmes SABCA & PBEC, dans le cadre des contrats de maintenance existants, avec la particularité suivante : le personnel des deux entreprises utilise les infrastructures du Flight Inspection et du Flight Moteur à Florennes pour réaliser les activités de maintenance requises sur les F-16 de la Défense belge et leurs moteurs. A ce jour, une première équipe de 3 techniciens de PBEC occupe un des trois docks du Flight Moteur alors que SABCA occupe en même temps un des 4 docks du Flight Inspection avec une équipe de 6 personnes et renforce les 3 autres docks avec l’aide de 6 autres techniciens.

 

Ce transfert des activités de l’engine shop vers PBEC devrait s’amplifier en 2021 avec la mise en place d’une deuxième équipe à Florennes alors que, pour la SABCA, c’est l’ouverture d’un deuxième dock, mais cette fois-ci au 10WTac, qui est en préparation pour 2022.

Crédit photographique : Service des Relations Publiques  ©

La presse en parle…

A voir sur lavenir.net :