Des emplois qui vous collent à la peau

Un emploi peu ordinaire

Travailler à la Défense n'est pas comparable à un emploi civil et reste une expérience hors du commun.  Chez nous, le travail d'équipe occupe une place prépondérante. Dès l'instruction de base, vous vous ferez des amis pour la vie, animés par le même esprit d'aventure et toujours prêts à l'entraide.

 

Après votre formation, vous pourrez participer à des missions et exercices à l'étranger.  Avec votre équipe, vous devrez relever de grands défis dans des conditions souvent difficiles. Ils ne feront que renforcer les liens vous unissant à vos collègues.

 

Un job à la Défense est plus qu'un travail ordinaire. Vous aurez toujours bien des choses à raconter, à vos proches comme à vos amis.

Cliquez sur l'affiche pour accéder au site mil.be
Cliquez sur l'affiche pour accéder au site mil.be



Les catégories de personnel

Officiers

Au début de sa carrière, un officier dirige un peloton d'environ 30 personnes. Il répartit le travail entre les différents chefs d'équipe (les sous-officiers) et veille à l'éxécution des tâches. L'officier est également responsable du matériel et l'équipement nécessaire au bon déroulement du travail. Il reste en contact étroit avec son personnel et ses adjoints. Il est le leader et le manager de demain.

Sous-officiers

Un sous-officier est un chef d'équipe (ou de section pour utiliser le jargon militaire) qui veille à ce que les tâches reçues soient effectuées et contrôlées. Il dirige une dizaine de personnes et endosse notamment la responsabilité du matériel nécessaire à l'éxécution des missions. Un sous-officier est au contact direct de ses hommes. Il constitue réellement l'épine dorsale de la Défense.

Soldats & Matelots

Un soldat ou un matelot effectue les missions que lui attribue son chef d'équipe (chef de section ou sous-officier) avec précision, dynamisme et efficacité. Un soldat ou un matelot, qu'il soit fantassin, paracommando, matelot de pont, opérateur radio ou brancardier, est un maillon indispensable dans toute mission.




Les contrôleurs du trafic aérien de la Défense sont les oreilles et les yeux de nos pilotes.

 

De nos jours, il est parfaitement normal de pouvoir partir en vacances en avion. Nous sommes conscients qu'une fois en l’air, nous pouvons faire confiance au pilote et à son équipage. Mais qui assure la sécurité en coulisse ?  Qui a une vue d'ensemble de tous les mouvements d'avions, d'hélicoptères, de drones,... ? Des gros porteurs aux plus modestes ? Des avions de ligne aux avions militaires ? Les contrôleurs du trafic aérien bien évidemment. Et la Défense les recrute !

 

Quelles sont les qualités requises pour cette fonction ? Un sens des responsabilités, une grande résistance au stress, pouvoir effectuer plusieurs tâches simultanées, travailler en équipe et être flexible... L'un des avantages du contrôleur du trafic aérien employé par la Défense est la possibilité de pouvoir partir en opération à l'étranger. En bref : de beaux défis ainsi qu'un job très varié !

 

Qu'offrons-nous ?

 

Vous êtes intéressé(e) par le poste de contrôleur du trafic aérien ? La Défense prend non seulement votre formation en charge mais vous octroie directement un salaire. De plus, vous avez la possibilité d'être intégré dans un théâtre d'opération à l'étranger.

 

Salaires (par mois):

Pendant la formation:

(-18 ans): 1073,24 € net

(+18 ans): 1294,16 € net

Sous-Lieutenant: 1675,78 € net

 

Après l’obtention du diplôme – brevet:

Sous-Lieutenant: 2052,60 € net + prime annuelle pour contrôleurs aériens brevetés de 4492,62 brut (2300 € net)

 

Exemple: lieutenant-colonel: 4120,00 € net + prime annuelle pour contrôleurs aériens brevetés de 4492,62 brut (2250 € net)

 

La Défense offre, entre autres, les avantages suivants : une grande variété d’emplois uniques, des possibilités d’études, des perspectives de promotion et d’avancement, une carrière active et attractive, un travail en équipe, un salaire compétitif, une intervention financière dans les soins médicaux, une assurance hospitalisation et la gratuité du trajet entre le domicile et le lieu de travail.

 

Profil

 

Avoir votre certificat de l'enseignement secondaire supérieur (CESS) et ne pas atteindre l'âge de 34 ans durant l'année d'incorporation.


En savoir plus ?

Désormais, le recruteur mobile du 2ème Wing Tactique est en mesure de vous accompagner dans vos démarches. Via un accueil personnalisé, il vous fera prendre conscience de la réalité du terrain et du travail journalier du personnel de la Composante Air œuvrant sur une base opérationnelle. Voir onglet contact.